Les championnats du Monde F.C.I.

ZAGREB  (Croatie)  les 8 - 9 - 10  Juin 2007

 

L'équipe de France (TRESSES)

PRETTY du Haut de l'Arize à Alain PILATE - RAY MAN de Nador Cléville à Philippe SCHMISSER - TAORA à Christèle NOMINE

Olympe des Caprice d'Eole à Ingrid BEGUE - TORNADE du Berger de la Vallée des Géants - Le capitaine  Jean Pierre HERVE

 

L'équipe de France (ZAGREB)

RAY MAN de Nador Cléville à Philippe SCHMISSER - Olympe des Caprice d'Eole à Ingrid BEGUE - TORNADE du Berger de la Vallée des Géants

TAORA à Christèle NOMINE - PRETTY du Haut de l'Arize à Alain PILATE - En arrière plan, le capitaine  Jean Pierre HERVE

CLASSEMENT     INDIVIDUEL

Ordre des exercices : 1 - Absence couchée    2 - Absence assise    3 - Suite au pied sans laisse   4 - Rappel    5 - Rapport directionnel

                                          6 - DAC pendant la marche    7 - Positions à distance    8 - Saut de haie    9 - Odorat    10 - En avant dans le carré

 

Class. Nom du conducteur Pays Nom du chien Race 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Total Qual.
1 Päivi Lamminen Finland Cabaroo Flaming Flamenco Border Collie 20,00 30,00 26,50 31,33 27,50 23,00 31,33 26,50 26,00 37,50 279,49 EXC
2 Christa Enqvist Finland Tending Vigor Border Collie 17,33 29,50 23,00 31,33 26,50 27,00 34,67 28,00 25,50 34,67 277,50 EXC
3 Jenny Susan Switzerland Justy B.B. Malinois 19,00 29,50 24,50 29,33 25,50 26,00 32,00 26,50 27,50 32,67 272,50 EXC
4 Elisa Niemi Finland Tending Bluey Border Collie 18,33 29,50 24,00 32,67 26,00 19,50 32,00 24,00 26,00 36,00 268,00 EXC
5 Kjellaug Selsaas Norway Loppa Border Collie 18,67 29,50 25,50 30,00 26,00 22,50 34,00 28,50 28,00 24,67 267,34 EXC
6 Jessica Svanljung Finland Tending Charmer Border Collie 19,67 30,00 25,50 30,00 24,50 23,50 30,67 25,50 23,00 33,33 265,67 EXC
7 Anne Lise Ytreberg Norway Tigern Border Collie 18,67 30,00 19,00 30,67 25,50 23,50 32,67 26,00 24,00 33,33 263,34 EXC
8 Anne Dahlin Sweden Ginni Border Collie 20,00 29,50 24,00 33,33 22,50 25,50 30,00 25,50 27,00 24,67 262,00 EXC
9 Bertocchi Stefano Italy Ally Border Collie 14,67 30,00 23,00 27,33 25,50 28,50 27,33 25,50 23,00 36,00 260,83 EXC
10 Mads Møller Denmark Haley Border Collie 19,00 28,50 22,50 32,00 23,50 25,50 34,67 26,50 22,00 26,67 260,84 EXC
11 Øystein Ødegård Norway Leo Border Collie 20,00 26,50 24,50 22,67 27,00 24,50 33,33 28,00 23,00 29,33 258,83 EXC
12 Lena Andersson Sweden Atlas Border Collie 16,33 29,50 26,00 34,67 27,00 25,50 21,33 27,50 15,00 34,00 256,83 EXC
13 Sylvia Gemeinhardt Germany Djeany Border Collie 19,67 30,00 25,50 28,00 19,00 24,00 26,67 25,00 23,50 35,33 256,67 EXC
14 Synnøve Matre Norway Copper Golden Retriever 20,00 30,00 23,00 26,00 24,00 24,50 28,67 25,50 25,00 30,00 256,67 EXC
15 Sabine Witfeld Germany Scotty Border Collie 19,00 28,50 24,00 30,00 22,00 17,50 30,00 27,00 20,50 34,67 253,17 T.B
16 Teija Juntto Finland Abquisto Cocoa Goblin Berger Australien 18,00 30,00 20,00 26,00 23,50 18,50 34,00 27,00 24,50 31,33 252,83 T.B
17 Silvia Cacciatore Italy Meg Border Collie 19,33 29,50 22,50 26,67 24,50 23,50 26,67 22,00 24,00 33,33 252,00 T.B
18 Romanoni Maurizio Italy Tin B.B. Malinois 18,00 28,50 25,50 30,67 23,50 21,50 30,00 15,50 25,50 32,00 250,67 T.B
19 Ekaterina Gurova Russia Bailey“s Of The Foenix Angel Border Collie 18,67 30,00 22,50 28,00 21,50 18,50 30,67 25,00 27,00 28,00 249,84 T.B
20 Janine Metzler Switzerland Yuma B.B. Malinois 20,00 29,50 23,50 30,67 21,00 17,50 28,67 23,50 22,00 33,33 249,67 T.B
21 Nassek Manuela Austria Magic Border Collie 19,33 29,50 23,50 26,67 22,00 17,00 32,00 24,50 23,50 31,33 249,33 T.B
22 Lillemor Edström Sweden Krollie Border Collie 20,00 30,00 25,00 31,33 29,50 27,50 28,00 29,50 28,00 0,00 248,83 T.B
23 Silvia Aeberhard Switzerland Len Border Collie 20,00 30,00 25,50 27,33 23,00 25,50 38,67 26,00 0,00 32,67 248,67 T.B
24 Kati Mäntyniemi Finland Tending White Wicca Border Collie 19,00 29,50 16,00 32,00 24,50 23,00 29,33 26,00 23,50 25,33 248,16 T.B
25 Kenth Svartberg Sweden Kessan Border Collie 19,67 30,00 22,00 31,33 25,00 20,00 26,00 25,50 23,50 24,67 247,67 T.B
26 Heidi Billkvarn Sweden Bolibompa Border Collie 19,00 30,00 24,50 34,00 24,00 24,50 32,67 0,00 26,00 32,67 247,34 T.B
27 Monica Reiersen Norway Extra Border Collie 19,33 28,50 24,50 23,33 21,00 21,50 29,33 25,50 21,50 29,33 243,82 T.B
28 Miriam Søndergaard Denmark Texas Border Collie 19,67 29,50 24,50 20,67 23,50 22,00 32,00 25,50 21,00 25,33 243,67 T.B
29 Renate Wägelein Switzerland Ice Boy Border Collie 20,00 29,50 20,00 24,00 24,50 22,00 32,00 20,50 23,00 26,00 241,50 T.B
30 Oeltze Renate Austria Justy Border Collie 19,33 29,50 20,50 35,33 23,50 22,50 0,00 26,50 23,00 38,00 238,16 T.B
31 Ingrid Beguè France Olympe Berger Allemand 18,00 29,50 18,50 27,33 20,50 22,00 26,67 22,00 21,50 30,67 236,67 T.B
32 Jessica Anderson Sweden Devil Kelpie 19,33 30,00 25,50 34,67 22,00 21,00 31,33 0,00 24,00 27,33 235,16 T.B
33 Marianne Jensen Denmark Vomba Border Collie 18,67 30,00 19,50 24,67 22,00 17,00 28,67 25,00 23,50 25,33 234,34 T.B
34 Satu Taskinen Finland Tending White Warlock Border Collie 18,33 29,00 23,00 33,33 25,50 22,50 7,33 25,50 22,50 26,67 233,66 T.B
35 Maria E. Pires Portugal Mr.James Border Collie 19,00 27,00 24,00 28,00 0,00 23,50 31,33 25,00 20,50 32,67 231,00 T.B
36 Anette Thune Norway Kello Border Collie 14,67 28,00 22,00 20,00 25,50 22,00 35,33 26,50 0,00 35,33 229,33 T.B
37 Fernando Silva Portugal Amy Border Collie 17,00 22,00 15,50 21,33 20,00 17,50 29,33 28,00 24,50 34,00 229,16 T.B
38 Contardi Elisabetta Italy Mitril Border Collie 18,33 0,00 21,50 30,00 22,50 25,50 29,33 20,50 24,50 36,67 228,83 T.B
39 Elisabeth Adsen Norway Kela Border Collie 19,00 30,00 26,00 28,67 24,00 20,50 29,33 0,00 25,00 25,33 227,83 T.B
40 Haspl Markus Austria Flori Golden Retriever 18,33 0,00 22,50 29,33 23,50 23,50 26,00 25,00 26,00 32,00 226,16 T.B
41 Svetlana Tumanova Russia Motley Haus Arago Border Collie 15,67 29,50 21,50 29,33 5,00 19,50 27,33 25,50 24,00 28,67 226,00 T.B
42 Ingrid Dijkers-Prins Netherlands Caitlin Border Collie 17,00 26,50 19,50 29,33 20,50 23,50 29,33 20,00 20,00 20,00 225,66 T.B
43 Sandra Shöller Switzerland Spike Border Collie 10,00 30,00 24,50 32,00 22,50 23,00 30,67 23,00 0,00 29,33 225,00 T.B
44 Hans Hoop Netherlands Bengel Border Collie 18,00 29,50 17,00 25,33 15,50 23,00 23,33 18,00 24,00 30,00 223,66 B
45 Cini Anna Maria Italy Velvet B.B. Malinois 16,00 30,00 11,00 29,33 23,50 23,50 34,67 21,00 0,00 31,33 220,33 B
46 Katariina Hepola Finland Cadinan Best Boy Spitz 19,00 29,00 17,50 24,00 0,00 20,50 33,33 24,50 22,00 25,33 215,16 B
47 Pilate Alain France Pretty B.B. Malinois 14,33 23,00 21,00 25,33 20,00 19,00 30,67 23,00 10,50 27,33 214,16 B
48 Pedro Araújo Portugal Deena Border Collie 16,00 26,00 19,50 33,33 0,00 25,00 21,33 26,00 19,00 27,33 213,49 B
49 Svetlana Tumanova Russia Csóványospataki Jumbo Border Collie 19,00 30,00 15,00 26,67 21,00 20,50 26,67 19,50 5,00 30,00 213,34 B
50 Sara Mareković Croatia Cap Border Collie 16,33 27,00 22,50 29,33 22,00 22,00 22,67 18,50 0,00 32,67 213,00 B
51 Schmisser Philippe France Raymann Schnauzer Géant 19,00 30,00 20,50 20,67 15,00 16,00 21,33 24,50 16,50 28,67 212,17 B
52 Pedro Araújo Portugal Xosha Border Collie 18,67 30,00 25,00 20,67 25,50 23,50 32,00 0,00 0,00 34,67 210,01 B
53 Nicky Spengler Netherlands Davy Shetland 18,33 27,50 19,50 20,00 19,00 17,00 22,00 22,50 16,00 26,67 208,50 B
54 Tanja Janeš Croatia Miška Berger Croate 20,00 30,00 10,00 28,00 18,00 19,00 0,00 25,50 25,00 32,67 208,17 B
55 Carola Machl Sweden Jetta Border Collie 13,33 27,00 12,00 30,00 22,00 23,50 33,33 15,00 0,00 30,67 206,83 B
56 Svetlana Liventseva Russia Lisvegen Gardian Berger Allemand 14,67 29,00 21,50 28,67 22,00 23,00 31,33 22,00 0,00 13,33 205,50 B
57 Miranda v. d. Zalm Netherlands Jarèll B.B. Groenendael 20,00 28,00 5,00 20,67 15,00 21,50 27,33 10,50 17,50 32,00 197,50 B
58 Winkler Johann Austria Bandit Border Collie 19,33 29,50 17,50 20,67 10,00 20,50 29,33 26,50 23,50 0,00 196,83 B
59 Sylvie Hordequin France Tornade Border Collie 16,67 28,00 19,50 36,00 17,00 19,50 7,33 26,50 23,50 0,00 194,00 B
60 Nominè Christelle France Taora B.B. Tervueren 17,67 17,50 22,00 0,00 18,00 18,50 20,00 22,00 24,50 27,33 187,50 SUF
61 Ekaterina Gurova Russia Azart Lider Sporta Border Collie 15,33 26,50 20,00 0,00 23,00 11,00 25,33 25,50 0,00 31,33 177,99 SUF
62 W.J. van Hemert Netherlands Milton B.B. Tervueren 17,67 0,00 16,50 20,67 19,50 18,00 14,67 18,00 18,50 22,00 165,51 SUF
63 Johann Biberle Austria Demi Appenzeller 18,67 0,00 18,50 24,67 18,00 17,00 6,67 27,50 0,00 29,33 160,34 SUF
64 Priska Munz Switzerland Roxy B.B. Tervueren 18,33 30,00 20,00 13,33 10,00 20,50 0,00 19,50 0,00 26,00 157,66 NC
65 Neuwirth Gertrude Austria Conny Berger Allemand 10,67 0,00 16,50 22,00 18,00 17,00 0,00 24,50 24,50 0,00 133,17 NC
66 Melinda Trbojević Croatia Arna B.B. Tervueren 14,67 0,00 10,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 24,67 NC

 

CLASSEMENT   PAR  EQUIPE

1 Finlande Lamminen Enquist

Niemi

825,00
2 Norvège Selsaas Ytreberg

Odegard

789,50
3 Suisse Jenny Metzler

Aeberhard

770,83
4 Suède Dahlin Andersson

Edstrom

767,67
5 Italie Bertocchi Cacciatore

Romanoni

763,50
6 Danemark Moller Sondergaard

Jensen

738,83
7 Autriche Nassek Oeltze

Haspl

713,67
8 Russie Gurova Tumanova

Tumanova

689,17
9 Portugal Pires Silva

Araujo

673,67
10 France Begue Pilate

Schmisser

663,00
11 Pays Bas Prins Hoop

Spengler

657,83
12 Croatie Marekovic

Janes

Trobojevic

445,83

 

OBEISSANCE : COMPTE-RENDU D’UN SEJOUR A ZAGREB

Sept mois après Poznan, l’équipe de France d’obéissance avait rendez-vous dans la capitale croate, pour le championnat d’Europe 2007.

Outre Jean-Pierre Hervé, sélectionneur, l’équipe de France était accompagnée par Jean-Claude Bergevin, responsable du GTO et Annick Rees, responsable formation.

Supportrice de la première heure, Solange Charlon était également du voyage.

Optant cette année encore pour un « voyage organisé », toute l’équipe s’est donnée rendez-vous dans le fief  de Jean-Pierre à Tresses ; Philippe Schmisser rejoignant directement Zagreb en voiture.

Installés dans leur "niche" respective au milieu du car, les toutous ont très bien supporté le voyage, avec des arrêts toutes les 2 heures et une nuit quasi normale.

Dès notre arrivée en Croatie vers 16h le mercredi, passage à l’hôtel, puis direction le parc des expositions situé tout juste à 2 km.

Après quelques instants d’hésitation (aucune activité particulière autour du parc, ni affiche significative sur l’exposition), nous avons pu pénétrer dans l’enceinte avec le bus, grâce notamment à la complicité des gardiens croates, d’une extrême amabilité tout au long de notre séjour.

Le hall réservé à l’obéissance était isolé du reste de l’exposition, dans la mesure où des gardiens particulièrement efficaces interdisaient même toute entrée aux enfants munis d’un ballon !

Le terrain lui-même ne souffrait d’aucune critique : moquette impeccable d’un seul tenant, barrières pleines sans aucune publicité, un seul côté ouvert au public !

Surplombant la salle, une mezzanine était réservée aux compétiteurs avec point d’eau et petite aire d’entraînement sur moquette ; chaque équipe disposait d’un minimum d’espace pour se ressourcer et mettre les chiens au repos, loin de l’agitation habituelle de l’exposition.

Avantage non négligeable et ô combien important : chaque concurrent accédait directement à l’entrée du terrain par un escalier interdit au public et pouvait donc, à sa guise, se concentrer sans être importuné par des spectateurs ou aux autres "parasites".

Le bâtiment relativement ancien offrait l’avantage de garder une certaine fraîcheur alors qu’une chaleur quelque peu étouffante n’incommodait que les conducteurs dès lors qu’ils se déplaçaient sur le reste du site.

 Jeudi, le contrôle vétérinaire précédait chaque créneau d’entraînement des équipes (4 minutes par chien, pas une seconde de plus !).

L’observation des séances d’entraînement est très enrichissante et mérite à elle seule le déplacement : certaines équipes ont un programme bien défini, passage d’un chien après l’autre ; d’autres au contraire travaillent chaque exercice, chien après chien. Nous avons pour notre part opté pour un entraînement à la carte : le sélectionneur laissant le choix des exercices à chaque concurrent, avec un minutage très  précis. Les organisateurs croates, eux aussi très performants, d’humeur toujours égale, très serviables, interdisaient l’utilisation de toute nourriture lors de l’entraînement (encore fallait-il le dire car ce n’est pas toujours évident pour tout un chacun !).

La réunion des chefs d’équipe en fin de journée n’a pas apporté d’éléments nouveaux quant aux différents exercices ; néanmoins, au vu du flou artistique de Poznan au sujet de l’odorat, il a été précisé ceci : mise en place avec le chien - prêt- marquage du petit bois, plus 5s – le commissaire le récupère avec la pince- puis commande de vous tourner : à ce moment-là, le conducteur peut commander « pas bouger » ou « au pied » si le chien tourne avec le maître.

 Vendredi matin, début des "hostilités" avec les absences de la journée, suivies par le passage du « chien en blanc » de la responsable « obéissance » croate : prestation d’ailleurs  fort remarquée et très applaudie.

L’ordre des exercices décidé par le jury (une juge suédoise, un juge suisse et Mr Kurzbauer, juge autrichien, président de la commission « obéissance » de la FCI) n’a pas déstabilisé les équipes de manière significative ; seul le rappel, en diagonale, avec des marques de blocage matérialisées par des ½ sphères a occasionné quelques surprises !

 L’analyse des résultats de nos représentants suscite bien sûr de nombreuses remarques.

Il est un fait indéniable que l’environnement particulier de ce type de manifestation ne réussit guère à nos équipes : le manque d’entraînement et de compétitions sur moquette et lors des expositions, une fois encore nous fait cruellement défaut ; à cet égard, il est souhaitable que les canines régionales soient davantage sensibilisées à l’importance des concours en salle pour notre discipline, malgré, il est vrai, la réalité des  contraintes calendaires.

Mais ceci n’explique pas tout : le manque de précisions et de rigueur d’exécution dans certaines phases d’exercice (mise en place incorrecte, retour lent, rapport avec mâchonner, assis en biais, positions lentes) nous prive systématiquement de "l’excellent : ces petits défauts ou écarts de conduite sont pratiquement inexistants chez les équipes de tête et font rapidement la différence !

La contre performance de la championne de France en titre n’est pas non plus surprenante, la chienne étant beaucoup plus habituée à évoluer sur des surfaces en herbe qu’à un environnement quelque peu déstabilisant ;  il n’est pas aisé, certes, lorsque le tirage au sort ne vous est pas favorable, de galvaniser et la motivation et le stress, tant de l’animal que de la concurrente pendant trois jours.

Les résultats globaux, toutes nations confondues, font en outre apparaître une baisse générale du niveau, remarque aussi évoquée par de nombreux juges étrangers présents à Zagreb.

 Alors que dire de l’équipe finlandaise qui aligne 4 représentantes parmi les 6 premiers du championnat ? La jeunesse de cette équipe, par rapport à toutes les nations présentes est assez symptomatique ;  c’est une des clés de leur réussite, mais c’est avant tout un travail d’équipe qui privilégie les résultats globaux, bien avant le podium individuel. Il est à noter que la Finlande ne participe aux rencontres internationales que depuis 1999 : 1 seule concurrente présente à Nice lors du Championnat d’Europe !

S’agissant des autres « nordiques », la Suède, avec Heidi Billkvarn, championne du monde en 1998, et Lillemor Edström ont raté le podium sur un coup du sort : la première ayant échappé l’apportable métallique coincé dans un pli du survêtement, la seconde pour un départ anticipé d’une ½ seconde lors du dernier exercice, au retour du carré.

Quant à la Norvège, elle pointe à une très belle 5ème place avec la double championne du monde Selsaas Kjellaug.

Il convient de noter, et ce n’est pas une surprise, l’excellente 3ème place de la Suisse (déjà 4ème à Poznan), avec un beau podium individuel (3ème) de Jenny Susan, championne du monde 2007 des Bergers belges.

 Les chiens de l’équipe française, ont offert une prestation honorable ; la relève devra forcément  s’adapter au moule spécifique des rencontres internationales. C’est un travail de longue haleine, de persévérance, de motivation profonde et de remise en cause permanente.

Le nombre actuel de nos chiens dits de haut niveau se compte sur les doigts des  mains ; les espérances d’une relève de qualité devraient cependant déboucher dans 1 ou 2 ans.    

Après renseignements auprès de nos amis du cercle polaire, il s’avère tout de même qu’en Suède, ils ont 600 licenciés en classe internationale, 150 en Norvège et environ 60 en Finlande ; les concurrents font en moyenne 400 km par week-end pour concourir (environ 100 participants par concours, répartis sur 3 terrains contigus). Autre particularité suédoise : les exercices de la classe 1 sont essentiellement basés sur la suite au pied (pas de manivelle !), rappel direct, blocage en marchant, absence à vue ; ni apportable, ni envoi dans le carré ! Ce qui ne veut pas dire que les difficultés des autres classes ne soient pas abordées lors des séances d’entraînement ! Leurs critères de sélection s’étalent sur plusieurs saisons, avec un suivi permanent des concurrents potentiels.

 Le GTO, dans ses objectifs, multiplie les stages de formation et renforce les échanges avec l’étranger. A l’avenir pour être compétitifs, il importe aussi d’imprégner d’emblée les futurs conducteurs d’un esprit « obé » dès la prise de contact avec le chiot à 2 mois et de programmer  l’apprentissage de manière harmonieuse, progressive, en privilégiant la relation fusionnelle avec le chien, avec en "toile de fond" les critères propres à la discipline ; autrement dit, il est illusoire de vouloir figurer dans « l’excellent » à haut niveau avec un chien de 4 ou 5 ans, transfuge d’une autre discipline.

.Comme toute nouvelle discipline, l’obéissance française n’obtiendra ses titres de noblesse qu’en s’ouvrant vers l’extérieur ; à cet égard, le virage opéré par le GTO en matière de formation et la richesse des rencontres internationales sont source de progrès et oeuvrent pour l’avenir, à l’image de la Suisse et des autres nations du « sud ».

                      Daniel Rees